Oaxaca

Oaxaca-au-Mexique

L’État de Oaxaca est d’écrit à de nombreuses reprises par les voyageurs eux-mêmes comme étant « grandiose ».

Sa variété et son multiculturalisme en font l’un des États les plus représentatifs de l’essence du Mexique. Et si l’on veut faire un Grand Tour du pays, il serait impossible de ne pas inclure Oaxaca dans l’itinéraire.

Il existe sans aucun doute de nombreuses raisons pour lesquelles Oaxaca est pittoresque. Surtout si le folklore et les traditions de son peuple se manifestent à travers les festivals qui ont lieu en permanence.

Ce n’est pas en vain que Oaxaca est l’État où coexistent le plus de groupes ethniques. C’est également l’arc-en-ciel coloré éclabousse aussi bien les plats gastronomiques, comme les alebrijes, que l’artisanat, la broderie et l’argile noire.

Les villes magiques de Capulálpam de Méndez, Huautla de Jiménez, Mazunte, Mitla et Teposcolula ne sont que le tapis d’accueil d’un état. Dont les recoins nous obligent à prolonger le voyage plus que prévu.

Oaxaca bouge au rythme des traditions, comme la guelaguetza (sa fête la plus importante et basée sur le concept de l’offrande. Mais sans renoncer au présent, avec des ambassadeurs de leur terre comme Lila Down et sa musique ouverte aux influences.

Dans l’histoire du Mexique, deux figures se distinguent par leur origine oaxaquénienne, les présidents Benito Juárez, le « Benemérito de las Américas », et Porfirio Díaz, controversé et dont l’image couvre un arc très court entre héros et méchant.

Patrimoine: Sites archéologiques à Oaxaca

Site-archéologique-de-Monte-Albán-a-Oaxaca-au-Mexique
  • Mitla;
  • Monte Alban

Pour l’état de Oaxaca se sont des sites archéologiques de premier ordre. Toutefois l’intérêt historique pour les sites précolombiens s’étend à:

  • Yagul;
  • Dainzú;
  • Lambityeco;
  • Zaachila.

L’État d’Oaxaca était dominé par deux grands groupes indigènes, les Zapotèques. Mais aussi les Mixtèques, arrivés plus tard, et qui ont contrôlé plusieurs villes zapotèques.

Monte Albán était la ville zapotèque la plus importante. Avec une période zénithale s’étendant du 6e au 9e siècle après J.-C .

Dont la construction dans un endroit stratégique dans les montagnes surplombant les vallées (et l’actuelle capitale de l’État) est un défi de construction majeur. Les bâtiments et les pyramides sont bien conservés et les travaux de restauration ont facilité l’interprétation des espaces et des bâtiments (pyramides, jeux de balle, atriums). Bien que certains comme celui connu sous le nom de Danseurs (pour les figures humaines dans une pose de mouvement). Suscitent encore le débat par l’interprétation qu’ils pourraient être des malformations et supposer un traité médical sur les maladies.

Mitla a été construite par les Zapotèques qui ont fui avec l’arrivée des Mixtèques qui ont pris le contrôle de Monte Alban, et ont fondé une ville qui fonctionnait comme un centre cérémoniel, et dont les patios ornés de mosaïques et les bâtiments avec des frises géométriques sont particuliers et beaux.

Oaxaca, une nature débordante

Le-cacao-originaire-de-Oaxaca-au-Mexique

Les merveilles naturelles de Oaxaca méritent tout autant d’attention.

Elles ne se limitent pas à la lagune souterraine d’Apoala ou à la grotte de San Sebastian. Mais sont réparties dans tout l’État, comme les lagunes de Chacahua et de Manialtepec, ou l’arbre légendaire de deux millénaires de Santa Maria del Tule.

Hierve el Agua, tout près de San Lorenzo Albarradas reflète cette somptuosité dont Oaxaca peut s’enorgueillir de son paysage.

Les chutes d’eau pétrifiées se sont formées il y a des millions d’années à partir des eaux carbonatées qui émanent du sol au sommet du pic.

Le peuple zapotèque lui-même considérait Hierve el Agua comme un espace sacré. Où il a même développé un système d’irrigation.

Ses bassins sulfureux deviennent des piscines panoramiques pas vraiment improvisées, dont les eaux chaudes se « déversent » le long de la cascade, offrant une vue éblouissante.

Oaxaca est un État montagneux qui n’oublie pas de regarder la mer. S’il est vrai que près de 90% du territoire est installé sur la Sierra Madre. Avec une orographie qui rend souvent la communication et les transports lourds et fastidieux ou passionnants pour ceux qui aiment le tourisme détendu et plus vierge.

L’épine dorsale montagneuse qui traverse l’État offre des points panoramiques où l’horizon dispose toujours d’un « balcon » pour admirer sa beauté innée.

Terre de grandes cultures:

  • Ses arômes de cacao;
  • De café;
  • Du tabac,
  • Mais aussi du riz;
  • d’ananas;
  • Et pour finir la canne à sucre.  Ont transformé son paysage, complétant une biodiversité qui nous transporte parfois et évoque des lieux d’Asie.

Son climat offre des températures stables, avec des moyennes supérieures à 20 degrés, qui à leur tour ont des microclimats tempérés et plus humides dans la partie montagneuse.

A propos de l'auteur:

Je me présente je m’appelle Pierre je suis le fondateur d’une agence de voyage expériences Mexique Avec mon agence nous proposons des circuits privés au Mexique. 

Je pense que c’est la meilleurs façon de vivre une expérience de voyage unique. Surtout nous croyons que ce façon de voyager et une des meilleurs car pendant votre séjours, vous n’avez pas de surprises, les tarifs que nous vous indiquons sera bien le prix payé et pas un euros de plus.  

Vous pouvez nous contacter via nos réseaux sociaux et nos formulaires de contacts

logo-experiences-mexique

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire