Nayarit-au-Mexique-par-Expériences-Mexique

Le Nayarit

L’État de Nayarit a gagné une place bien méritée dans la préférence touristique.
Principalement pour sa Riviera Nayarit, une vaste barre de près de 160 kilomètres de plages paradisiaques baignées par les eaux du Pacifique, qui invitent le visiteur à les parcourir d’un bout à l’autre.
La proximité de l’État voisin de Jalisco permet de passer d’un côté à l’autre en quelques minutes seulement.
Grâce au pont qui traverse la rivière Ameca. Il est donc facile de visiter les plages des deux endroits, quel que soit votre lieu de séjour.

Que faire et voir dans le Nayarit

Ces plages…
Les plages de Nayarit se caractérisent par un sable fin et doré et des eaux chaudes de couleur émeraude.
Nombre d’entre elles abritent un large éventail de stations balnéaires, dont certaines sont même extrêmement luxueuses et exclusives.
Comme Nuevo Vallarta et Punta Mita, cette dernière étant très fréquentée par les célébrités de l’industrie musicale et cinématographique, attirées par sa beauté et son charme.

Plage d'Escondida dans les îles Marietas

Et nous ne pouvons pas omettre l’un des endroits qui est le protagoniste d’incroyables photographies.
Pour sa beauté particulière et ce n’est autre que les îles Marietas.
Une crique qui permet de voir ses douces vagues à travers un trou, accessible uniquement par une fissure dans la paroi rocheuse qui la flanque.

Sayulita

Les plages de rêve de Nayarit, baignées par l’océan Pacifique, sont également célèbres pour les surfeurs.
Car certaines d’entre elles sont idéales pour la pratique du surf.
Chaque année, des amateurs et des professionnels du monde entier se réunissent pour profiter d’endroits comme Sayulita.
Bien connue dans le monde du surf pour ses excellentes vagues pour la pratique de ce sport.

Découvrez notre article sur Sayulita.

Rincón de Guayabitos

Vient ensuite Rincón de Guayabitos, elle est idéale pour une ambiance familiale et pour se baigner dans ses douces vagues ou pour libérer les tortues.
Et enfin, on trouve aussi La Peñita de Jaltemba, un petit village de pêcheurs, où l’on peut apprécier la vie paisible de ses habitants.

Île de Mexcatitlán

Il convient de mentionner que Nayarit ne se limite pas à l’immensité de son littoral, elle possède également d’importants réservoirs et lagunes à l’intérieur.
Comme celles que nous pouvons souligner à Santiago Ixcuintla, qui abaca les marais connus sous le nom de Laguna de Agua Brava.
Laguna de Mexcatitlán (où se trouve l’île du même nom)
et l’Estero de Cuautla.

L’île de Mexcatitlan était un lieu de grande importance à l’époque préhispanique.
Connue sous le nom de l’ancienne Aztlan (la maison de la lune, en raison de sa forme circulaire).
Elle a abrité la civilisation aztèque avant de s’engager vers la fondation de Tenochtitlan, dans la région centrale du pays.
Aujourd’hui, c’est une zone urbaine, et pendant la saison des pluies, ses rues sont inondées, c’est pourquoi elle est également connue comme la Venise du Mexique.

Site archéologique
"Los Toriles" à Ixtlán del Río

Et comme dans la plupart de la géographie mexicaine, nous pouvons trouver des sites archéologiques de cultures préhispaniques.
Le plus important est situé à Ixtlan del Rio, connu sous le nom de Los Toriles.
Parmi ses bâtiments nous pouvons trouver un temple circulaire avec un diamètre de 25 mètres dédié à Ehecatl.
Le dieu du vent, avec la dédicace à Quetzalcoatl (serpent à plumes), en Nahuatl, Kulkulkan pour les Mayas.
Parmi les lieux d’intérêt, vous pouvez également visiter l’église paroissiale de l’apôtre Santo Santiago, El Portal Redondo, qui était autrefois un ancien marché municipal, entre autres.

La capitale de Nayarit est Tepic (lieu entre les collines), la plus grande et la plus peuplée de l’État, qui fut la première capitale du royaume de la Nouvelle-Espagne au moment de la conquête.
Les lieux d’intérêt sont la cathédrale, l’église et l’ancien couvent de la Croix de Zacate fondé en 1540.
Le centre historique et sa belle architecture coloniale, ainsi que le bâtiment néoclassique connu sous le nom de centre d’art contemporain « Emilia Ortíz », en l’honneur d’une peintre bien connue de Nayarit. Et pour en savoir plus sur l’histoire et les traditions des habitants de Nayarit, vous pouvez visiter le musée régional de Nayarit.

La gastronomie de Nayarit

La gastronomie de l’État de Nayarit est principalement basée sur les fruits de mer, étant donné qu’elle est extrêmement côtière.

Parmi les spécialités,

  • on trouve une grande variété de ceviches,
  • d’huîtres préparées,
  • de tamales de crevettes,
  • de poissons zarandeado (marinés dans une sorte de marinade),
  • de chicharrón de pescado et un plat qu’on ne peut sans doute pas omettre dans le parcours culinaire,
  • le mulet tatemada au bois de palétuvier, qui est mariné dans une préparation de citron, de sauce soja et de piment et fumé au bois de palétuvier.

En savoir plus sur le Mexique

Séjour à
Playa del Carmen
Séjour à
Tulum
Excursion à
Chichen Itzá
Excursion à
Cobá